1914-1918, chronologie picarde - commentaires 1914-1918, chronologie picarde 2015-07-06T15:02:33Z http://encyclopedie.picardie.fr/1914-1918-chronologie-picarde.html#comment180 2015-07-06T15:02:33Z <p>Merci de votre attention. Vos précision sont intégrées en fin d'article.<br class="autobr" />Bien cordialement.</p> 1914-1918, chronologie picarde 2015-06-15T09:42:07Z http://encyclopedie.picardie.fr/1914-1918-chronologie-picarde.html#comment175 2015-06-15T09:42:07Z <p>Bonjour,</p> <p>L'armée allemande arrive très vite en Picardie. Le 27 août, c'est le début des combats dans le nord de l'Aisne, avec une victoire française à Guise. Le 31 août 1914, l'armée allemande entre à Amiens, qu'elle n'occupera que pendant 8 jours, l'ordre de retraite ayant été donné par le commandement allemand après la première bataille de la Marne. A partir d'octobre, le front se stabilise sur près de 800 kilomètres, de la Belgique à la frontière suisse.</p> <p>Permettez-moi de compléter ce que vous écrivez et que l'on trouve ci-dessus<small class="fine"> </small>?</p> <p>«<small class="fine"> </small>On peut distinguer deux situations durant une guerre, la guerre de mouvement, et la guerre de position. Durant la Première Guerre mondiale, en 1914 l'armée allemande lance son offensive, l'armée française adverse recule. La ligne de front est par conséquent en constant déplacement, c'est la guerre de mouvement (août/septembre 1914).<br class="autobr" />Ensuite il y a la période 1915-1917 de la Première Guerre mondiale, où deux armées sont (à l'exception d'accrochages locaux) campées sur leurs positions, souvent fortifiées, dans des tranchées, les terrains séparant les deux forces combattantes sont parfois minés. Le front est donc statique, c'est la guerre de position<small class="fine"> </small>» Wikipedia</p> <p>''La bataille de Guise (appelée aussi bataille de Saint-Quentin pour les Allemands) oppose la 5<sup class="typo_exposants">e</sup> Armée française aux Ire et <span class="caps">II</span><sup class="typo_exposants">e</sup> Armées allemandes près de Guise, dans l'Aisne, le 29 août 1914 au début de la Première Guerre mondiale. Elle est considérée avoir joué un grand rôle dans la réussite de la bataille de la Marne. Cette bataille d'arrêt permet en effet aux troupes alliées de ralentir la progression des deux armées allemandes et de continuer leur retraite de façon cohérente.'' Wikipedia</p> <p>''La bataille des Frontières désigne l'une des premières phases de combats de la Première Guerre mondiale sur le front Ouest en août 1914, juste après la mobilisation des différents belligérants. Comme il s'agit d'une expression française, le terme désigne la série d'affrontements entre les troupes allemandes et franco-britanniques le long des frontières franco-belge et franco-allemande, sur une période allant du 7au 23 août 1914.<br class="autobr" />Elle comprend plusieurs zones de combats : d'une part en Haute-Alsace (batailles de Mulhouse et de Dornach), dans les Vosges(bataille du Donon, etc.) et sur le plateau lorrain (batailles de Morhangeet de Sarrebourg) où les Allemands repoussent les offensives françaises, d'autre part dans l'Ardenne belge (bataille des Ardennes) et le sillon Sambre-et-Meuse (batailles de Charleroi et de Mons) où les Français, les Belges et les Britanniques sont enfoncés par l'offensive allemande.<br class="autobr" />Les victoires allemandes, notamment en Belgique, entrainent à partir du 23 août la retraite de l'aile gauche française et de la petite armée britannique jusqu'en Champagne : c'est la Grande Retraite, qui se termine par la bataille de la Marne en début septembre. En Lorraine, le front se stabilise sur la même période.'' Wikipedia<br class="autobr" />J'ajouterai que le 1<sup class="typo_exposants">er</sup> septembre 1914 les Allemands ont subi à Néry leur première défaite de la guerre. Ils ont été mis sur le reculoir. La 4<sup class="typo_exposants">e</sup> division de cavalerie du général von Garnier, avant-garde de la puissante 1<sup class="typo_exposants">re</sup> armée du général von Kluck a été forcée de fuir le champ de bataille et de se cacher dans les bois pendant 36 heures. Elle fut donc empêchée de remplir sa mission de surveillance et les Allemands n'ont pas été informés que le général Maunoury rassemblait sa 6<sup class="typo_exposants">e</sup> armée. Après Guise, Néry a permis aux Alliés d'entamer leur contre-attaque victorieuse dans de bonnes conditions.<br class="autobr" />On pourra lire le petit article que j'ai écrit sur la bataille de Néry dans le numéro de décembre 2014, janvier, février 2015 du magazine Histoire et Batailles. Mes sources principales (en anglais) sont les livres de Jerry Murland et Patrick Takle, Retreat and Rearguard 1914, sur la Retraite de Mons et The Affair at Néry<small class="fine"> </small>; 1 september 1914 sur la bataille de Néry.<br class="autobr" />Cordialement<br class="autobr" />Yvon Debuire</p> 1914-1918, chronologie picarde 2014-11-27T12:21:16Z http://encyclopedie.picardie.fr/1914-1918-chronologie-picarde.html#comment107 2014-11-27T12:21:16Z <p>Personnellement, je ne peux pas faire grand chose pour vous. Vous pouvez tenter ce site <a href="http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/2014/06/26/generations-14-un-de-vos-aieux-t-il-participe-la-grande-guerre-506707.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/2014/06/26/generations-14-un-de-vos-aieux-t-il-participe-la-grande-guerre-506707.html</a></p> <p>Bien cordialement.</p> 1914-1918, chronologie picarde 2014-11-23T09:12:21Z http://encyclopedie.picardie.fr/1914-1918-chronologie-picarde.html#comment106 2014-11-23T09:12:21Z <p>oncle tué le 24 octobre 1917 désire connaître parcours et circonstances de 1914 à son décès au jour du 24 oct.1917 :4<sup class="typo_exposants">e</sup> mixte de <span class="caps">ZOUAVES</span> et tirailleurs : classe 1914 matricule 23366 au corps matricule 2750 au recrutement deBREST</p>