Choquet, Charles Adrien et Pierre Adrien - commentaires