Viaduc Jules Verne à Amiens

Pont poutre poussé (1984-1987)

La construction d’un viaduc franchissant la Somme à l’est d’Amiens s’est imposée dans le cadre de la création d’une rocade permettant de contourner la capitale picarde.


Amiens, viaduc Jules Verne - Amiens, viaduc Jules Verne Crédits : CRDP d'Amiens

Le viaduc Jules Verne permet à l’automobiliste de franchir la Somme à l’est d’Amiens et de contourner la capitale picarde.

Le projet a permis la sauvegarde, sur le territoire de la commune de Camon, des hortillonnages.

Caractéristiques


Amiens, le viaduc Jules Verne - Amiens, viaduc Jules Verne

pont poutre construit par poussage
dimensions : 943 m
durée du chantier : 1984 - 1987
ingénieurs : Sétra - DDE - CETE - PX consultants
architecte : Charles Lavigne
entreprise : Campenon-Bernard

Le chantier


Amiens, construction du viaduc Jules Verne - Amiens, viaduc Jules Verne

Du fait de la fragilité des terrains, la solution en remblai est écartée. L’ouvrage à deux voies doit mesurer 950 m, la pile la plus haute atteignant 22 m.
Deux avant-projets sont étudiés par le SETRA, la DDE et le CETE avec PX consultants et Charles Lavigne, l’un dont le tablier était mixte acier-béton, l’autre en béton précontraint.

Le concours est remporté en 1984 par Campenon-Bernard avec une légère variante parmi cinquante-six propositions.
Le tablier constitué d’un caisson léger à parois minces est entièrement réalisé sur un banc de poussage de 75 m de longueur.


Amiens, le viaduc Jules Verne - Amiens, viaduc Jules Verne

Les voussoirs, longs de 11,60 m sont bétonnés en une seule phase et assemblés par quatre avec le voussoir de tête de pile, plus court, et réalisé séparément à l’extrêmité arrière du banc.


Amiens, construction du viaduc Jules Verne - Amiens, viaduc Jules Verne

Longue de 50,50 m, la travée est ensuite entièrement équipée, corniches et garde-corps posés et peints, puis tractée en place par des câbles, le glissement se faisant fer sur fer graissé sur le banc, téflon sur acier inoxydable sur les appuis suivants. Le poids déplacé est de 15300 t ; la force exercée de 1000 t.

Le viaduc a été doublé en 2002. Cette seconde tranche de travaux assure à la circulation automobile une plus grande fluidité.

L’opération, orchestrée par l’entreprise Demathieu & Bard, a duré seulement quinze mois.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; CRDP Picardie

Vos commentaires

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.