Saint-Hilaire, Louis Vincent Joseph Leblond, Comte de

Militaire (1766 - 1809)

Héros des campagnes napoléoniennes, il suit l’Empereur sur tous les
champs de bataille. Sa bravoure le fait surnommer « sans peur et sans
reproche », comme le chevalier Bayard. Il meurt au combat à Vienne.


L’apothéose des Héros français morts pour la patrie pendant la guerre de la Liberté, peint par Girodet

Le comte de Saint Hilaire est né à Ribemont, le 4 Septembre 1766.

Héros des campagnes napoléoniennes, il suivit l’Empereur sur tous les champs de bataille. Sa bravoure le fit surnommer « sans peur et sans reproche », tout comme le chevalier Bayard.

Engagé volontaire au régiment de Conti en 1774, il est nommé capitaine en 1792 en témoignage de « la valeur, la bonne conduite, le zèle de fidélité à la patrie dont il a donné les preuves dans toutes les occasions » .

Remarqué par Bonaparte en 1793, il sera nommé général de brigade en 1795. En 1799, il est nommé au grade de général de division par décision du 1er Consul Bonaparte, « ses services et sa valeur lui donnaient des droits incontestables à ce grade ». En 1808, suite à ses contributions décisives aux batailles d’Austerlitz (1805) et d’Iéna (1806), un décret impérial lui confère le titre de « comte d’empire ».

Il mourut au combat le 3 Juin 1809 à Vienne.

Son nom est gravé sur l’Arc de triomphe de l’Etoile et son corps repose au Panthéon.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; Adermas

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.