Nuits blanches d’Amiens

Fête d’octobre

La Nuit Blanche est un moment privilégié où le regard se doit d’être différent. Un happening de l’art contemporain.


Amiens, Nuit Blanche 2011 Crédits : CRDP d'Amiens

Samedi 15 octobre 2011, Amiens a connu la sixième édition de ses Nuits blanches.

En fin d’après-midi, des fanfares annoncent l’ouverture de la fête nocturne, devant la cathédrale, place Gambetta ou encore rue de Noyon.

Pendant toute la nuit, des œuvres d’art, contemporaines et conceptuelles, sont exposées dans ou à proximité des bâtiments officiels et des monuments publics : Musée de Picardie, Centre Léo Lagrange, Maison de l’architecture, ou encore quai Bellu dans le quartier Saint Leu.

Placées sous le vocable commun de Futurs et Utopies, les oeuvrent emploient souvent des techniques numériques pour susciter l’émoi visuel des passants.

De nombreux concerts sont proposés aux noctambules, les emmenant jusqu’au petit matin à la Lune des Pirates, au New Dreams, au Grand Wazoo ou au Carré de la République.


Amiens, Nuit Blanche 2011 Crédits : CRDP d'Amiens

Un Happening qui s’inspire de l’exemple initié à Paris, en 2002.

Il s’agit de conjuguer performances artistiques (spectacles de théâtre de rue, concerts) avec des expositions placées sous le signe de la modernité.

La Nuit Blanche est un moment privilégié où le regard se doit d’être différent.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; CRDP Picardie

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.