Infrastructures énergie

Transport et production d’énergie

La fonction de région de transit jouée par la Picardie concerne aussi le transport d’énergie. La Picardie est la première région productrice d’énergie éolienne, au détriment des paysages parfois.


Gazoduc - Gazoduc Crédits : CRDP d'Amiens

Transport de gaz naturel

Le gaz naturel extrait depuis une plate-forme de forage norvégienne de la mer du Nord arrive à Dunkerque par une conduite sous-marine de 860 km. De là un gazoduc long de 185 km le conduit vers Gournay-sur-Aronde, près de Creil, où GDF a réalisé un immense réservoir de stockage souterrain desservant la Région Parisienne.

Les tubes en acier de 17 mm d’épaisseur mesurent 12 m de long pour un diamètre record de 110 cm et pèsent 6 tonnes. Le gaz y circule à la pression de 85 bars.

Lignes à haute tension


Ligne à haute tension - Ligne à haute tension Crédits : CRDP d'Amiens

Une image banale, un pylône électrique planté au milieu d’un champ agricole. Ces installationssont apparues dans le paysage au cours du XXe siècle. L’électrification des campagnes a débuté dans l’Entre-deux-guerres.

La haute tension s’impose dès qu’il s’agit de transporter l’énergie électrique sur des distances qui dépassent quelques kilomètres, pour réduire les chutes de tension en ligne.

Ces lignes à haute tension, alimentées en courant alternatif triphasé, sont installées au sommet de pylônes, en général réalisés en treillis d’acier. Leur fonction est double : maintenir solidement les fils conducteurs à une distance suffisante du sol et des obstacles et garantir la sécurité et l’isolement par rapport à la terre. Ces câbles à haute tension (plusieurs dizaines de milliers de Volt) sont nus et non isolés pour en limiter le poids et le coût.

La production d’énergie éolienne


Eolienne, Oresmaux - Éoliennes Crédits : CRDP d'Amiens

Au mois de mars 2008, un parc éolien s’est installé dans le canton de Conty, au sud ouest d’Amiens.

Construites par le groupe allemand Enertrag, 6 machines Enercon se sont élevées de terre sur le territoire de la commune d’Oresmaux.

D’une puissance de 2 mégawatts chacune, elles permettent d’alimenter environ 12000 personnes en électricité.

Avec 800 m3 de béton coulé à son pied, cette structure métallique culmine à 98 mètres de hauteur et ne passe pas inaperçue. 

Les éoliennes connaissent un développement spectaculaire depuis quelques années en Picardie.

Avec 660,5 MW en 2010 (4540 au total en France), celle-ci est devenue la première région productrice d’électricité éolienne de France. Le parc installé d’éoliennes est en constante augmentation : 13 dans l’Aisne, 9 dans l’Oise, 26 dans la Somme.

Le débat concernant l’installation des parcs éoliens en France reste ouvert. Sont-elles une alternative d’énergie propre intéressante face à la raréfaction des hydrocarbures ou au choix de l’électricité d’origine nucléaire ?

Les avis divergent sur le sujet. Malgré les études d’impact paysager préalables à toutes nouvelles constructions, les détracteurs reprochent aux éoliennes d’enlaidir le paysage, de faire du bruit.
Le choix de leur implantation sur le territoire d’une commune engage l’avenir. En 2009 le parlement a voté la suppression de la taxe professionnelle sur les éoliennes qui ne procurent plus de revenus aux collectivités locales. Seuls les propriétaires des parcelles utilisées peuvent prétendre en toucher les dividendes.

Contributeur(s) initial(ux)

CRDP Picardie ; Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.