Galerie nationale de la tapisserie

Dépendant du Mobilier National - 1976

Beauvais accueille la Galerie nationale de la tapisserie et l’une de manufactures de tapisserie française.


- Tapisserie d'après une œuvre de Victor Vasarely Crédits : CRDP d'Amiens

Le siècle de Louis XIV est une époque fondatrice, à laquelle la ville de Beauvais doit son musée. Si l’on connaît plus volontiers la Manufacture royale et parisienne des Gobelins, il faut également savoir que la cité de l’Oise a compté et compte encore en ses murs une institution équivalente. Depuis 1989, la Manufacture nationale de la Tapisserie est en effet installée rue Henri Brispot, dans les locaux des anciens abattoirs de la ville.
Celle-ci se double de la Galerie nationale de la tapisserie, musée de la Tapisserie, visible aux pieds de la cathédrale.

Une différence fondamentale avec la manufacture des Gobelins

Mercantilisme oblige, suivant les vœux du ministre Colbert, la manufacture de Beauvais est fondée en août 1664. Contrairement à son alter ego parisien, qui doit répondre aux commandes royales, la manufacture de Beauvais a pour vocation de commercialiser ses productions. Il s’agit en effet de lutter contre les importations de tapisseries venues des Flandres, Beauvais étant d’ailleurs située sur la route de ces circuits d’échanges commerciaux.

La Manufacture connaît son apogée au siècle suivant, grâce à la collaboration des peintres Oudry et Boucher notamment.
Le destin de l’entreprise est bouleversé au XXe siècle.

En 1936, elle est rattachée au Mobilier national. Quatre années plus tard, au mois de juin, ses locaux sont détruits, en même temps qu’une bonne partie de la ville de Beauvais, à la suite d’un bombardement de l’aviation allemande. Une partie de ses ateliers s‘installent alors aux Gobelins, à Paris, avant que l’ensemble ne soit rapatrié dans l’Oise en 1989.

Aujourd’hui, fidèle à sa vocation, la Manufacture nationale de la Tapisserie oriente ses productions vers le style contemporain.

Le Musée


- Galerie nationale de la tapisserie à Beauvais Crédits : CRDP d'Amiens

Forte de cette tradition séculaire, Beauvais est la ville rêvée pour abriter une Galerie nationale de la Tapisserie. Construite à partir de 1964, rue Saint Pierre, sur les plans de l’architecte André Hermant, ses locaux, qui reposent sur les contreforts des remparts gallo-romains, sont inaugurés en 1976. Les collections de la Manufacture, d’autres créations provenant des Tapisseries d’Aubusson, ainsi que des chefs d’œuvre du Mobilier national, y sont visibles. 

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; CRDP Picardie

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.