Cité des Bateliers

Musée (Oise)

Le Musée de la Batellerie de Longueil-Annel, ou Cité des Bateliers, est un musée consacré à la batellerie.


Panorama de la cité des bateliers Crédits : CC2V

La Cité des Bateliers a été ouverte au public en juillet 2000.

Le village de Longueil-Annel est situé sur l’Oise, juste en amont de Compiègne, à 80 km de Paris. C’est un haut-lieu picard de la batellerie française, devenu un port fluvial important avec la révolution industrielle, notamment avec la construction du canal latéral à l’Oise entre 1826 et 1831. Le village s’est agrandi, avec de nouvelles maisons et de nouveaux commerces (on a compté jusqu’à 32 cafés dans la ville). Les habitants de Longueil-Annel sont souvent des bateliers débarqués, qui vivent dans des maisons de briques rouges au bord de l’eau, et restent ainsi en contact avec le monde de la batellerie. La vie du village est rythmé par les bateaux qui passent.
 

Historique

Les bateliers restent attachés à Longueil-Annel et viennent souvent y prendre leur retraite, pour rester en contact avec leur ancien mode de vie.

En 1992, une exposition d’objets autour de la batellerie est organisée par Jacques Broutin, un ancien batelier. Elle rencontre un grand succès et donne l’idée de créer une association « L’Amicale du Musée de la Voie d’Eau » (en 1993), ainsi qu’un musée sur ce thème.

Le dossier de création du musée est confié à la Communauté de Communes des Deux Vallées (CC2V) dont fait partie le village. Une étude est lancée ainsi qu’un appel d’offre pour une maîtrise d’œuvre.

L’Amicale du Musée de la Voie d’Eau est à l’origine du projet. Créée en 1993, cette association a apporté son soutien actif aussi bien à la création du musée, grâce à ses conseils et ses dons d’objets, qu’à son animation, grâce à la participation de ses membres aux visites de groupes.

Le musée a été inauguré le 9 juillet 2000, en présence de la secrétaire d’État au Tourisme, Michelle Demessine.

Musée et visites

Le musée s’articule autour de :
 1. La Maison Musée
 2. La Péniche Musée « Freycinet »
 3. Les Kiosques sonores, l’écluse à double-sas et les berges du canal

1 - La maison musée met en valeur l’importance du village de Longueil-Annel dans le monde de la batellerie. Les grandes innovations techniques sont présentées, ainsi que la lutte des mariniers pour des acquis sociaux et plus généralement la reconnaissance d’un métier. Grâce à des témoignages de mariniers, on se familiarise avec une vie peu commune.

2 - Dans la cale de la péniche « Freycinet », le visiteur est plongé dans le quotidien du marinier : le ravitaillement, chargement et déchargement des marchandises, les problèmes et dangers liés à ce mode de vie itinérant.

3 - Le visiteur termine par une promenade le long du canal, jalonnée par 5 kiosques sonores consacrés aux lieux et activités de la batellerie. Une promenade où sont rappelés les 10 commandements des mariniers et où l’on peut découvrir le fonctionnement d’une écluse à double-sas grandeur nature.

La scénographie utilise des matériaux et des techniques tels que des maquettes, des films et livres sonores, des murs d’images, des kiosques sonores, des objets et des photos d’hier et d’aujourd’hui.

La visite individuelle des espaces couverts dure environ 1h45. Avec la promenade le long des berges, le parcours de la Cité des Bateliers peut durer une demi-journée.
 

 

 

 

 

Contributeur(s) initial(ux)

Cc2v

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.