Archéologie en Picardie

La conjonction d’une géologie particulière, d’une richesse exceptionnelle en vestiges archéologiques et de précurseurs, en particulier de l’archéologie aérienne, ont fait de la Picardie le berceau de l’archéologie mondiale.


- Archéologie aérienne, le village de Ergnies Crédits : CRDP d'Amiens

La Picardie est considérée comme le berceau de l’archéologie mondiale.

Un privilège dû à sa géologie

La Picardie est reconnue dans le monde entier comme un haut lieu de l’archéologie, notamment en ce qui concerne le paléolithique ancien et l’habitat gallo-romain. Cette situation particulière tient à la géologie du territoire. A l’époque du quaternaire, la Picardie se trouve à la limite des terres habitables, dans une zone périglaciaire (comparable à la Sibérie et l’Alaska aujourd’hui).

En suivant la migration des troupeaux de rennes lors de la fonte des neiges, les hommes ont laissé des traces : le manteau loessique et les terrasses fluviales ont permis de conserver puis de dater ces traces. Elles sont particulièrement bien conservées dans la vallée de la Somme, entre Amiens et Abbeville, alors que souvent ailleurs, elles ont été bouleversées.

La place particulière de la Picardie s’explique par la rencontre entre cette géologie et l’archéologie : Boucher de Perthes, http://www.encyclopedie.picardie.fr... Victor Commont ou encore l’abbé Breuil ont ouvert la voie d’une discipline encore très vivace dans la Région.

L’archéologie aérienne

Avec un avion d’aéroclub et du matériel de photographe amateur, http://www.encyclopedie.picardie.fr... Roger Agache fait figure de pionnier de l’archéologie aérienne. Ses photographies aériennes, prises en hiver (alors que les archéologues anglais, par exemple, privilégiaient l’été de manière à observer les anomalies de végétation) montrent des lignes et des cercles qui se forment dans les cultures.

La captation de ces hiéroglyphes a permis d’avancer dans la connaissance de l’habitat rural gaulois et gallo-romain. On n’avait jamais vu d’habitat gaulois auparavant et les villas gallo-romaines repérées précédemment donnaient à penser que le modèle de colonisation romaine s’organisait autour de centres urbains.


- Archéologie aérienne Crédits : picardie.fr

Le travail photographique de Roger Agache, qui fait apparaître un sol constellé de grandes villas gallo-romaines coexistant avec des fermes gauloises, montre que les Romains s’étaient adaptés aux traditions locales.

Cette découverte a valu une notoriété internationale à la Picardie, première région d’Europe continentale où a pu être établie une cartographie de l’habitat rural gallo-romain (1975).

Une des premières découvertes fut celle du sanctuaire de Ribemont-sur-Ancre.

Vue aérienne de Ergnies

"Sur les photographies aériennes, les structures et les anomalies du paysage rural gardent encore, dans les parcellaires, les réseaux de haies, de chemins, ainsi que dans la typologie des villages, les empreintes du passé.

Ici, ce petit village ramassé sur lui-même, s’inscrit dans deux enclos à peu près concentriques. Les jardins, vergers et pâturages attenants aux maisons sont délimités par un chemin bordé de haies vives dit « le tour de ville ».

Quelque deux cents mètres plus loin, un autre chemin, grossièrement circulaire aussi, subsiste encore. Tous deux sont jalonnés de croix et ils marquent les limites des zones sur lesquelles s’étendaient leurs privilèges, c’est-à-dire la « loi » accordée par la charte communale de 1210.

Cette vue aérienne a été effectuée en 1969.

Depuis, les remembrements successifs et la destruction des haies ont défiguré le site et effacé ces tracés médiévaux. Le cas est fréquent. C’est pourquoi les historiens travaillent de préférence sur les cadastres les plus anciens qui nous soient parvenus, en les confrontant avec les anciennes couvertures aériennes qui, dans nos régions, ont été faites peu avant, pendant et peu après la guerre 39-45." (Roger Agache)

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.