Amiens, la rue Saint-Fuscien

L’axe nord-sud d’Amiens

La rue Saint-Fuscien est emblématique de la ville d’Amiens. Elle porte les traces de deux siècles d’histoire et d’urbanisme.


- Amiens, la rue Saint-Fuscien Crédits : CRDP d'Amiens

La rue Saint Fuscien est une des grandes artères de la cité.

Elle prend naissance place du Maréchal Joffre, sur le Mail Albert Ier et gagne l’extérieur de l’agglomération selon un axe quasi Nord-Sud.

Cette rue se prolonge ensuite avec la Départementale 7 jusqu’à Ailly sur Noye et le sud du département de la Somme.

Sous la Monarchie de Juillet, les frères Duthoit, Aimé et Louis, deux artistes locaux, croquent la vie amiénoise et montrent avec leurs dessins le Mail Albert Ier comme un lieu de promenade dominical pour les citadins.

Les anciens remparts qui ensserrent la ville commencent à être arasés. Devenus obsolètes, ils limitent l’expansion de la ville et sont transformés en boulevards. La population amiénoise passe de 45001 habitants en 1831 à 90901 en 1901.

Ils tracent une ligne verte en haut de la photo, de la gauche vers la droite.
Au sud de l’agglomération, de nouveaux quartiers d’habitations se construisent. On les appelle alors Faubourg. Le faubourg de Beauvais accueille un cirque, inauguré en 1889 et construit à l’initiative de l’écrivain et ... conseiller municipal Jules Verne.

La rue Saint Fuscien donne la limite des faubourgs Henriville et de Noyon. De part et d’autres de la chaussée, se bâtissent de grandes maisons bourgeoises, ainsi que le monastère des Visitandines, construit entre 1839 et 1841.

La rue atteint enfin une seconde ceinture de boulevards, le boulevard de Saint Quentin.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, vient le temps de la reconstruction et des projets urbains.

Une cité scolaire, regroupant trois lycées, est construite et la première rentrée des lycéens se déroule en 1953. Ses bâtiments sont visibles en bas à gauche.

En 1967, la Z.U.P. sud-est Henriville (Zone à urbanisation prioritaire) déploie ses grands ensembles et le stade de football Urbain Wallet (en bas à droite de la photo).

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.